Jeunesse

Vigneron trentenaire, j'ai appris aux côtés de ma famille et sur le tas par le biais d'échanges, de livres, d'essais pour favoriser la biodiversité et élaborer des champagnes sains, sans intrants.
Une équipe efficace m'accompagne : Jérôme qui travaille également la vigne et Lilian qui suit un BTS VO en alternance en train d'apprendre le métier de la manière la plus naturelle.


Tradition

L'essence du travail se porte sur le respect des sols et le travail traditionnel. Pas d'engins lourds dans les vignes, (bilan carbone réduit, pas de tassement de sol). 
Le travail manuel est nécessaire pour la taille ou les vendanges. Mais egalement pour un ébourgeonnage poussé et un tressage optimal. 


Ancienneté

 
Le tressage, technique ancestrale a été réintroduite progressivement. Elle consiste à conserver l'apex, sorte de main pour la vigne l'aidant à s'agripper à ce qu'elle trouve. Cette partie très importante conserve également une sorte de mémoire. Le rognage coupe cet apex et la vigne se retrouve donc sans mémoire des attaques des années précédentes. 
Le conserver permet également à la vigne de terminer son cycle végétatif plus rapidement et sans stress. Elle peut ensuite se concentrer sur ses fruits : les raisins, en faisant moins de feuilles.


En quelques mots  

- Vignoble biologique suivant les cycles lunaires
- Huiles essentielles pour fortifier et protéger la vigne
- Récolte en cagettes
- Pressurage lent
- Levures indigènes
- FML naturelle
- Passage au froid : non
- Filtration : aucune
- Collage : non
- Sous tirage et mise en bouteille : jours fruits
- Remuage : manuel sur pupitre
- Dégorgement : à la volée (manuel et mécanique)
- Bouteilles, étiquettes et cartons recyclés et recyclables, produits en local.


À propos de nous


On aime le vin et il nous le rend bien.
Bois du vin, t'auras des copains !
(Dictons à venir, suivant les dégustations)